Quantcast

Liste des galeries


Expos


Bienvenue!
Bienvenue à tous ! C'est avec plaisir que je vous invite à découvrir mes aquarelles. Ce site est en évolution constante, s' il vous a plu n' hésitez pas à y revenir régulièrement. Bonne visite, j'espère que vous passerez un agréable moment !


Articles


Liens


Accueil >  Galerie d'aquarelles "Aquarelles Villes" >  Aquarelle "Kerentrec'h #2"

    * Déja vendu

<<  <  23/38  >  >>

ZOOM
<<  <  23/38  >  >>


Paysage urbain à l'aquarelle sur Papier Fabriano Artistico, grain torchon, 300 g/m2. Dimensions 31x41 cm. Nouvelle version de cette vue du quartier de Kerentrec'h à Lorient. On y retrouve les techniques propres à l'aquarelle: mouillé sur sec sur la rangée d'immeubles du côté droit, et mouillé-sur-mouillé sur le clocher, les maisons et voitures à gauche. Un premier lavis très dilué est posé sur le ciel et le reste de la feuille en laissant vierges les zones qui resteront blanches sur la chaussée (plan moyen, et au premier plan des parties du passage piéton)et sur les immeubles à droite. Des jus dilués sont utilisés pour le ciel et le bout de la rue pour donner la notion de profondeur. La consistance des jus augmente pour traiter les ombres des bâtiments à gauche, la difficulté à ce stade étant de trouver du premier coup la bonne consistance et la bonne couleur de ce jus pour rendre la bonne valeur et ainsi faire naître la luminosité. Ceci préserve la fraîcheur des couleurs car ce travail s'exécutant dans l'humide les plans fusionnent les uns dans les autres et tout tâtonnement et retour intempestif dans le "frais" tuerait la couleur. Toujours à gauche, les véhicules sont peints dans la foulée avec des tons purs qui se mélangent et fusionnent avec les couleurs encore humide des immeubles. Un jus d'ocre jaune est posé sur la chaussée au-dessus et autour du passage piéton, une fois sec l'ombre oblique vers le cycliste est étirée une première fois en recouvrant tout le premier plan sauf les zones blanches, avec les jus sombres encore mouillés à la base des voitures, puis quand ce lavis est rentré dans la phase mate la base des véhicule est réalimenté en eau et pigments plus sombres (jus plus épais) la couleur est étirée une seconde fois en prenant soins d'éviter le passage piéton mais pas le vélo auquel il se relie. A droite les façades sont traitées par quelques touches colorées diluées alternant tons froids et tons chauds dans les ombres. Les ombres les plus proches sont accentuées par un traitement au pinceau sec frotté sur la feuille. Le pinceau sec (pinceau essoré chargé de pigments à la consistance épaisse comme du beurre) sera employé à la toute fin de la séance pour réaliser les arbres. Mais avant cela terminons le côté droit avec les voitures traitées en partie en négatif/positif (le premier arbre et l'ombre de la seconde voiture ainsi que le personnage le plus à droite et la banne jaune à droite également délimitent l'avant du véhicule du premier plan). Leurs parties ombrées traitée wet-in-wet se fond dans leur ombre portée. Puis sont peints le cycliste et la voiture au-dessus de son épaule gauche. Enfin sont projetées quelques couleurs partout et autour du clocher pour suggérer les oiseaux, et quelques mouettes sont posées dans le ciel. La signature en bas à gauche, et voilà c'est terminé. 3 heures de peinture.







N° Siret : 33093324300025            N° d' ordre Maison des Artistes : M998389                                                                                                  Copyright André Méhu  

 CopyrightFrance.com